rocamadour


Lieu de pèlerinage dédié au culte de la Vierge Noire, depuis le Haut Moyen Age, Rocamadour est le deuxième site le plus visité de France après le Mont Saint Michel. Cela signifie que les amateurs de solitude devront passer leur chemin, surtout pendant la saison estivale.

Cela étant dit, le village vaut le déplacement. Juché sur un belvédère surplombant le canyon de l’Alzou, il domine la région alentour. Selon la légende, Roland de Ronceveaux lors de la célèbre bataille qui lui fût fatale, lança son épée, la fameuse Durandal et cria que là où l’épée tomberait, Rocamadour serait. Celle-ci est toujours visible, plantée dans le rocher à l’entrée du sanctuaire surmontant le tombeau de Saint Amadour.

Le bourg a conservé son aspect de cité médiévale avec une rue unique. Il se parcourt uniquement à pied. La cité religieuse est accessible par un escalier d’environ 150 marches ou par un ascenseur. Plusieurs édifices religieux ont été édifiés. Le plus impressionnant, la chapelle Notre Dame abrite La Vierge Noire du XIIème siècle, ainsi que de nombreux objets apportés par les pèlerins comme ces ex-voto offerts par les marins.  

A voir également le remarquable Musée d’Arts Sacrés "Francis Poulenc" qui présente de nombreux objets de culte. 

Dans d'autres registres, diverses animations vous sont proposées : le "Rocher des aigles" vous convie à un spectacle de rapaces en vol, la "Forêt des singes" vous invite à partager un moment de votre journée avec 150 singes en liberté, "Au royaume des abeilles" fera de vous un apiculteur, et pour les plus jeunes, "La féerie du Rail", vous entraîne dans un extraordinaire voyage en compagnie d’un petit train électrique tandis que le musée du "Jouet ancien automobile"vous donne rendez-vous avec les voitures à pédales de votre enfance.